fbpx

Interview d’Arsène Guillorel, le petit nouveau de la team Madaci

Nouvel arrivé dans le paysage du seuil français, Arsène GUILLOREL a récemment intégré le groupe d’entrainement de Farouk Madaci, entraineur remarqué pour avoir notamment accompagné Vincent LUIS. Crédité d’un record de 28’51 au 10 bornes (à prononcer 10 beeuurnes), Arsène espère encore franchir des paliers pour taquiner les meilleurs seuillards français. Le Tempo Run Club est parti à sa rencontre.

Tempo Run Club : Tu as récemment intégré un nouveau groupe d’entraînement. Peux-tu nous en dire plus ? Le groupe vit bien ?

Arsène : Oui, je suis arrivé à Reims début octobre en intégrant la Team Madaci, un groupe avec des spécialistes de la giclette. Mahiedine Mekhissi, Tarik Moukrim, François Barrer et Clément Dhainaut, ça gicle sévère. Sur piste il faut avouer que la giclette est reine, donc il faut que je réussisse à concilier mon passé de seuillard a ce nouveau quotidien de gicleur. Mais malgré tous les gars savent aussi seuiller. J’invite d’ailleurs au TRC de venir faire un reportage sur la team Madaci à Reims. J’ai juste eu le temps m’installer dans mon nouvel appartement et on est rapidement parti en stage aux États-Unis. On est situé à Albuquerque, en altitude, en compagnie d’Hassan Chadi et Simon Denissel. Du coup depuis un peu plus de 3 semaines on passe toutes nos journées ensemble avec le groupe d’entraînement. Ça se passe plutôt bien, pas de grosse baston à l’horizon.

La Team Madaci en stage à ALBUQUERQUE (USA)

Tempo Run Club : Tu te consacres, aujourd’hui, à 100% au seuil. Comment se passe ta nouvelle vie ?

Arsène : Premièrement je ne peux pas encore vivre du seuil malheureusement. Donc je suis obligé de bosser un peu pour pouvoir avoir les sousous dans la popoche. Je me suis donc mis en micro-entrepreneur et je suis dessinateur projeteur, et surtout je fais des visuels en 3D de projets en attente de réalisation. Donc je travaille pour des entreprises de construction qui ont des clients qui réclame un visuel en 3D de ce qu’ils veulent acheter. Ce job est bien pour moi car je peux bosser où je veux, quand je veux et au rythme que je veux. Cela me permet d’avoir assez d’argent pour le payer par exemple des stages, le loyer et la bouffe, et seuiller en paix.

Tempo Run Club : A quoi ressemble une semaine type pour toi ? Pour toi aussi le dimanche c’est Tempo Run ?

Arsène : La semaine type c’est lundi matin muscu, lundi après-midi footing + lignes droites, mardi matin séance intervalles, mardi après-midi footing, mercredi matin seuil, jeudi matin muscu jeudi après-midi footing+ lignes. Vendredi matin séance vendredi après-midi footing. Samedi matin côtes samedi après-midi footing. Dimanche footing long. Donc dimanche c’est sortie longue mais pas vraiment tempo run. Parfois ça finit sur des allures un peu soutenues mais pour l’instant c’était gentil.

François BARRER, Arsène GUILLOREL et Tarik MOUKRIM (de gauche à droite) en pleine séance de seuil

Tempo Run Club : Amoureux du seuil, quels sont tes objectifs maintenant ?

Arsène : Mon objectif, c’est d’améliorer ma giclette. J’aime le seuil, mais aàun moment, pour gagner, il faut gicler. Je veux essayer de bien m’améliorer sur le 5000m et le 10 000m et à partir de certaines allures je pense que faire que du seuil me limite un peu. Après ,d’ici deux ans c’est bien possible que j’aille découvrir une autre dimension du seuil, et que mes objectifs passent sur le marathon. L’objectif ultime étant de devenir le seuillard parfait.

Tempo Run Club : Feras-tu un retour fracassant dans la boue cette hiver ? Ou en salle ?

Arsène : Je ne sais pas encore si je passerai mon hiver dans la boue, la salle ou même la route. On verra sûrement ça à mon retour d’Albuquerque avec le coach. Le TRC doit contacter Farouk Madaci pour une interview au seuil.

Tempo Run Club : On sait que François Barrer est un fan inconditionnel du TRC. Pense-tu qu’il pourrait courir plus vite avec notre casquette « sortez les babines » sur un 10000m ?

Arsène : En effet, François est un grand fan du TRC. Mais la casquette, je ne crois pas qu’il soit très chaud pour la porter en course. Par contre il a dit qu’il la porterait sur une interview d’après course seulement si vous lui filez la casquette collector du TRC à ses débuts. Et une petite personnalisation de la casquette avec écrit FR3, en rapport à son surnom « France 3 ».

Tempo Run Club : Tu peux nous donner des nouvelles de ton caleçon fétiche ? Tu le portes toujours en compétition ?

Arsène : Le caleçon orange est toujours dans l’armoire, mais je ne le mets plus en compétition, parce qu’a force j’avais l’air un peu con. Ça m’arrive de le mettre quand c’est le dernier qu’il reste dans le placard, mais il est censé être à la retraite. Je devrais l’encadrer, et le mettre en pièce collector. On peut négocier un échange calebard de compet contre casquette TRC collector, à mon avis ça se vaut.

C’est bien une sortie de babines, avec le fameux caleçon collector (couvert de fruit)

Tempo Run Club : On sait que dans ta jeunesse tu as été un très bon gicleur en Triathlon et en Duathlon. Tu ne veux pas revenir mettre une fessée à Benoît Nicolas sur un duathlon ?

Arsène : J’espère qu’il va réussir à nous sortir une bonne dernière saison en duathlon, pour qu’il sorte par la grande porte. Ça serait méchant de venir lui mettre une fessée. En plus il ne faut pas être trop méchant avec le vieux, déjà qu’il est en train de perdre ses cheveux ça en ferait trop d’un coup. Plus sérieusement je n’ai pas vraiment nagé ou roulé depuis 5 ans et je ne me vois pas vraiment reprendre ma carrière en triathlon alors que ça marche plutôt bien en athlé depuis quelques années. Le duathlon c’est un sport sympa, mais malheureusement, ce n’est pas un sport olympique, et l’objectif olympique fait partie de mes motivations pour m’entraîner aussi régulièrement et avec autant de rigueur. Quant au triathlon, j’ai toujours eu un peu de mal en natation eau libre, et je manque de puissance par rapport au profil des meilleurs triathlètes actuels. Il aurait fallu que je change complètement ma morphologie pour pouvoir m’adapter aux nouvelles configurations de courses.

Il porte quand même bien la trifonction

© 2017 Designed by Antoine PROVOST. Tous droits réservés.